Partager

Accueil > Nos projets > L'IA responsable > Une stratégie d’IA responsable pour l’environnement

Une stratégie d’IA responsable pour l’environnement

La préservation de la biodiversité et la lutte en matière de changement climatique représentent deux des défis les plus urgents auxquels l’humanité est confrontée. Tous les pays membres du PMIA ont fait de cette question une priorité et ont pris de sérieux engagements, notamment dans le cadre de l’Accord de Paris signé en 2015. En réaction à cette situation, ce projet vise à élaborer une stratégie d’adoption de l’IA responsable pour la lutte en matière de changements climatiques et pour la préservation de la biodiversité à l’échelle mondiale.

 Climate change and AI: Recommendations for government action (novembre 2021)

Objectifs à court terme

Élaborer la première version d’une feuille de route axée sur des mesures utiles à l’égard des points de convergence entre l’IA responsable et la lutte en matière de changements climatiques, qui sera diffusée en vue de la COP26 à Glasgow au Royaume-Uni en novembre.

 

La feuille de route comprendra ce qui suit :

  • Le recensement des principaux domaines pouvant tirer profit d’investissement public en recherches d’intérêt public, en commençant par les engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris, afin de cerner les principaux points d’intervention, lacunes et points de frictions;
  • Une analyse des implications de l’utilisation responsable de l’IA dans le contexte de la lutte en matière de changements climatiques, y compris les risques en matière de respect de la vie privée, de justice, de sûreté et de sécurité;
  • Une feuille de route proposée visant le renforcement des compétences (p. ex. expertise, outils, accès à des données de haute résolution pertinentes) et destinée aux gouvernements et à des organisations internationales clés afin d’exploiter systématiquement la puissance de l’IA et des données dans le cadre de transitions écologiques;
  • Une feuille de route sur les recherches d’intérêt public qui recense les principaux domaines nécessitant le soutien du gouvernement en raison d’un manque de mesures incitatives à court terme.

Le groupe de travail collaborera également avec d’autres groupes de travail du PMIA afin d’intégrer à son projet des cas d’utilisation pertinents liés à la lutte en matière de changements climatiques et à la préservation de la biodiversité, et de contribuer à orienter le développement d’outils et de solutions d’IA responsable, notamment :

Livrable à long terme

À partir de 2022, le groupe de travail vise à créer des canaux de coopération permettant de mettre au point une stratégie d’adoption de l’IA responsable, qui comprendra :

  • Le travail avec des experts afin de renforcer la feuille de route pour la lutte en matière de changements climatiques et de l’étendre au-delà de la recherche pour englober le développement, l’adoption et le perfectionnement;
  • Le travail avec des partenaires institutionnels afin de consolider la feuille de route pour la lutte en matière de changements climatiques à la COP et au sein de forums pertinents;
  • L’élargissement de la portée des travaux pour comprendre la promotion de la biodiversité par la collaboration avec des experts et des partenaires institutionnels pertinents et, au besoin, à la liaison avec d’autres groupes de travail du PMIA, comme celui sur la réponse à la pandémie, afin de prévenir de futures pandémies;
  • L’élaboration d’un cadre d’évaluation des effets et des risques d’exploiter l’IA de façon responsable dans le cadre de la lutte en matière de changements climatiques et de la préservation de la biodiversité, y compris des indicateurs de rendement clé spécifiques.